Les chefs d’entreprises saluent les mesures de relance économique à long terme

par Robert Asselin – Premier vice-président, Politiques publiques, Conseil canadien des affaires

Le Québec fait face à des défis économiques structurels importants : ratio dette/PIB élevé, population vieillissante et faible productivité. Dans ce contexte, une cible d’endettement claire et un plan de croissance à long terme sont primordiaux.  L’objectif d’équilibre budgétaire en 2027- 2028 est donc nécessaire et bien accueilli.

Bien que normale dans les circonstances uniques dans lesquelles nous nous trouvons, l’augmentation des dépenses en santé devra éventuellement être contrôlée, sans quoi les autres missions de l’état seront affectées négativement.

Nous appuyons fortement les mesures du budget 2021-2022 visant à rendre l’économie québécoise plus productive à long terme, telles que les investissements en innovation et infrastructures, la requalification de la main d’œuvre et l’accélération de la numérisation des entreprises.