Pourquoi l’Afrique? Établir des liens économiques entre le Canada et le continent qui connaît la croissance la plus rapide au monde

Date : 11 février 2020

Type de publication : Rapports

Questions connexes

Commerce et investissement
Print Share

Partagez cette page

Publications en archives : Rapports

Dans son énoncé économique de l’automne 2018, le gouvernement fédéral s’est engagé à faire du Canada l’économie la plus connectée à l’échelle mondiale en accroissant les exportations vers les marchés d’outre-mer de 50 % d’ici 2025. Il s’agit d’un objectif ambitieux qui exigera une stratégie d’exportation globale axée sur les marchés à forte croissance, dans lesquels le Canada essuie un ralentissement.

Jusqu’à présent, les discussions au sujet de la diversification du commerce étaient souvent centrées sur la région de l’Asie‑Pacifique, étant donné l’augmentation bien documentée de la classe moyenne en Asie. Bien que cette région doive continuer d’être un centre d’intérêt, l’Afrique mérite une attention particulière, au vu de son important potentiel de croissance sous‑estimé. Il sera tout simplement impossible de respecter les objectifs de diversification du commerce pour le Canada sans la mise en place d’une stratégie entourant le commerce avec l’Afrique.

L’analyse économique commandée par le Conseil canadien des affaires suggère que si le Canada saisit les occasions de commerce en Afrique, nos exportations vers la région pourraient atteindre un montant de 6,6 milliards de dollars US en 2030, ce qui représenterait un potentiel de croissance de près de 4,1 milliards de dollars US au cours des 10 prochaines années.

L’objectif de ce rapport n’est pas seulement de mettre en valeur les possibilités économiques de l’Afrique, mais d’identifier clairement les occasions les plus prometteuses pour les entreprises canadiennes.

 

Inscrivez-vous à notre liste d’envoi pour recevoir des annonces importantes du Conseil canadien des affaires