Lettre ouverte au Premier ministre du Canada et aux premiers ministres des provinces et territoires pour une plus grande coordination du redémarrage de l’économie

Date : 16 avril 2020

Type de publication : Lettres

Questions connexes

Emplois et compétences
Print Share

Partagez cette page

Publications en archives : Lettres

Lettre ouverte au Premier ministre et aux premiers ministres des provinces et territoires

Il y a un mois, le Conseil canadien des affaires a lancé un appel aux dirigeants de partout au pays pour qu’ils se joignent à nous dans une bataille commune contre la COVID-19. Nous savions que cela aurait un impact significatif sur nos entreprises et sur nos employés. Mais nous avons également compris qu’une action agressive et soutenue pour contenir le virus était essentielle pour relever le défi sanitaire et accélérer la reprise.

Au cours des semaines suivantes, des millions d’hommes et de femmes ont perdu leur emploi et plus de 1 000 Canadiens sont décédés des suites de la COVID-19. Heureusement, la première vague de la pandémie devrait culminer plus tard ce mois-ci, et le nombre de nouveaux cas quotidiens devrait diminuer par la suite. Le défi consiste maintenant à décider comment et quand alléger les exigences strictes de distanciation sociale et permettre aux Canadiens de reprendre leurs activités normales dans la mesure où il est responsable et sécuritaire de le faire. Pour faire face à ce défi, il est essentiel que les gouvernements, les entreprises et les syndicats travaillent ensembles dans l’intérêt national pour relancer l’économie de manière responsable, guidés par les meilleures preuves scientifiques disponibles et basés sur les principes fondamentaux suivants:

La santé et la sécurité doivent être primordiales. Les gouvernements ne devraient pas se sentir obligés d’aller plus vite que ne le permettent les considérations de santé publique. Une approche lente, régulière et soigneusement calibrée pour redémarrer l’économie est le meilleur moyen possible de maintenir la confiance du public et d’éviter de futures fermetures. Les décisions doivent être fondées sur une analyse médicale solide, accompagnée de tests systématiques généralisés et de contacts et de traçages des cas positifs.

Une approche nationale cohérente. Nous reconnaissons que le calendrier de reprise des activités commerciales peut varier selon la région et l’industrie. Comme l’a dit le Premier ministre aujourd’hui, une taille unique peut ne pas convenir à tous – mais la coordination et la cohérence sont essentielles. Nous vous exhortons à vous mettre d’accord sur un ensemble commun de protocoles et de directives tenant compte des risques pour les lieux de travail et les lieux publics tels que les écoles, les universités, les parcs et les transports en commun. Protection des employés. Des masques faciaux, des visières de protection, des gants et d’autres formes d’équipement de protection individuelle seront nécessaires pour assurer la santé et la sécurité des employés dans certains lieux de travail. Les gouvernements doivent veiller à ce que les employeurs aient accès à tout moment à des quantités suffisantes de ces équipements.

Apprenez des autres. Les pays touchés par la COVID-19 au début de la pandémie seront probablement en mesure de commencer à assouplir les mesures de santé publique plus rapidement que le Canada. Nous devons saisir toutes les occasions d’apprendre des expériences de ces pays et adapter nos propres plans en conséquence. La coordination avec les principaux partenaires commerciaux est essentielle pour maintenir le commerce et minimiser les perturbations de la chaîne d’approvisionnement. Par rapport à de nombreux autres pays, le Canada a jusqu’à présent fait un travail admirable de gestion des conséquences sanitaires et économiques de la COVID-19. Notre système de santé a bien fonctionné sous une pression énorme et les gouvernements ont agi pour fournir une aide financière à ceux qui en ont le plus besoin. Mais tant qu’il n’y aura pas de vaccin, nous ne pourrons pas baisser notre garde. Nous vous exhortons à travailler en étroite collaboration avec les employeurs, les dirigeants syndicaux et les autres parties prenantes pour veiller à ce que les Canadiens puissent retourner au travail en toute sécurité et en toute confiance qu’une fin de la pandémie est en vue. Nous devons bien faire les choses et nous, du milieu des affaires, sommes prêts à faire notre part pour protéger la santé publique tout en guidant le Canada vers une reprise économique durable. Merci pour votre service aux Canadiens et votre leadership en ces temps extraordinaires.

Inscrivez-vous à notre liste d’envoi pour recevoir des annonces importantes du Conseil canadien des affaires