Le comportement humain est la clé à la propagation de la COVID-19

par Goldy Hyder – Président et chef de la direction, Conseil canadien des affaires

Le comportement humain est clé à la propagation de la COVID-19, et les changements de comportement sont le meilleur moyen de réduire la transmission. Actuellement, différentes parties du pays connaissent différents niveaux d’infection de la COVID-19, ce qui a conduit les gouvernements aux niveaux municipal, provincial et fédéral à adopter différentes approches pour lutter contre la maladie. 

Malheureusement, le résultat inévitable est l’incertitude et la confusion, en particulier en ce qui concerne le message concernant la distanciation sociale (ou physique). Nous croyons que les Canadiens ont besoin et accueilleraient favorablement une réponse nationale claire et sans ambiguïté fondée sur un ensemble uniforme de règles et de politiques. Cela peut ou non nécessiter la Loi sur les mesures d’urgence, mais cela nécessite un niveau élevé d’urgence et une action coordonnée. 

Le Canada est un pays et le coronavirus ne fait pas de discrimination en fonction de la juridiction. Nous sommes tous dans le même bateau, alors continuons d’agir comme un ensemble. Nous avons hâte d’en savoir plus sur le plan économique du gouvernement fédéral, mais nous devons d’abord faire face de manière décisive à la crise sanitaire.