Mallorie Brodie souhaite voir une transformation culturelle au Canada – une transformation qui accepte le risque.

La directrice générale et cofondatrice de l’entreprise Bridgit Inc., située à Kitchener, en Ontario, affirme que les Canadiens éprouvent un certain « niveau d’inconfort » au moment de prendre des risques, mais que cela est essentiel pour permettre à une entreprise de prendre de l’expansion.

Elle parle en connaissance de cause. Au cours des huit dernières années, Mallorie Brodie et l’autre cofondatrice, Lauren Lake, ont érigé leur entreprise en démarrage de logiciels de construction en l’une des sociétés dont la croissance est la plus rapide au Canada – une entreprise dont la croissance des revenus a plus que doublé au cours de la dernière année.

Elle souhaite voir le Canada adopter un état d’esprit similaire à celui d’une entreprise en démarrage.

« Nous avons l’occasion de devenir beaucoup plus dynamiques en matière d’innovation, affirme-t-elle. En tant que pays, nous devrions vraiment déterminer nos forces, de quelle façon nous pouvons redoubler d’efforts à l’égard de celles-ci et ensuite avoir pleinement confiance en ces forces. » Écoutez la conversation de Goldy Hyder avec Mallorie Brodie, y compris une discussion sur ce que cela signifie d’être une femme travaillant à l’intersection de deux professions à prédominance masculine – la construction et la technologie de l’information.

« Nous avons l’occasion de devenir beaucoup plus dynamiques en matière d’#innovation. »