Déclaration au sujet de la révision du programme de Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC)

par Goldy Hyder – Président et chef de la direction, Conseil canadien des affaires

Le Conseil canadien des affaires se félicite de l’adoption de la loi visant à réviser le programme canadien de Subvention salariale d’urgence (SSUC) du gouvernement fédéral.

Le SSUC fut mis en place initialement comme un programme de secours d’urgence à court terme pour les entreprises qui avaient subi une perte de revenus importante en raison de la COVID-19. La révision du programme permet d’élargir les conditions d’admissibilité, de prolonger la durée du programme et d’introduire une échelle variable pour la subvention salariale.  Ces changements transforment le SSUC en un programme de relance économique à grande échelle.

“Les révisions du SSUC inciteront de nombreuses entreprises à ramener des employés et à créer de nouveaux emplois à mesure que la demande augmentera.”

Goldy Hyder, Conseil canadien des affaires

Les révisions du SSUC inciteront de nombreuses entreprises à ramener des employés et à créer de nouveaux emplois à mesure que la demande augmentera. Le SSUC injectera de l’argent rapidement et efficacement dans l’économie directement i. Il apportera une aide accrue aux entreprises des secteurs les plus durement touchés, tels que l‘industrie du transport, le tourisme et l’hôtellerie. Et cela garantira que le niveau de subvention disponible pour chaque employeur diminuera à mesure que les revenus augmenteront.

Nous devons tous faire notre part pour aider l’économie lors de sa réouverture. Cela inclut de permettre aux gens de retourner au travail de manière sûre, sécuritaire et responsable et de rétablir la confiance grâce à des programmes tels que POST Promise/Promesse APRÈS, dirigé par le secteur privé.