Les dirigeants d’entreprises dévoilent un plan pour la croissance du Canada et s’engagent à investir davantage dans les Canadiens

Print Share

Partagez cette page

Date : 30 octobre 2019

Initiatives connexes Groupe de travail sur l’avenir économique du Canada

Les dirigeants d’entreprises dévoilent un plan pour la croissance du Canada et s’engagent à investir davantage dans les Canadiens

À un moment où les Canadiens éprouvent des inquiétudes concernant leur niveau et leur qualité de vie et ceux de leur famille, le Conseil canadien des affaires propose un plan visant à favoriser et à maintenir une croissance économique à long terme qui permettra d’assurer un meilleur avenir pour tous les Canadiens.

« Le prochain parti fédéral qui remportera une majorité de sièges aura réussi à le faire parce qu’il aura démontré qu’il comprend l’ampleur des défis auxquels est confrontée l’économie du Canada et qu’il s’est doté d’un plan pour relever ces défis», a déclaré Goldy Hyder, président et chef de la direction du Conseil canadien des affaires, dans une allocution prononcée devant le Cercle canadien d’Ottawa en vue de présenter Un meilleur avenir pour les Canadiens : Rapport et recommandations du Groupe de travail sur l’avenir économique du Canada.

Le rapport représente l’aboutissement de neuf mois de travail pour élaborer des politiques et mener des consultations dans l’ensemble du pays auprès de divers intervenants, dont des groupes autochtones, des organismes environnementaux, des chambres de commerce locales, des organismes de services sociaux, des universités, des groupes de réflexion et d’autres organisations intéressées.

Le rapport présente six recommandations spécifiques, pratiques et réalisables que peut mettre en œuvre le nouveau gouvernement afin d’accélérer le rythme de la croissance économique : 1) moderniser le contexte réglementaire; 2) accorder la priorité à des projets d’infrastructure importants à l’échelle nationale; 3) moderniser et simplifier le régime fiscal; 4) repenser la politique étrangère canadienne pour un monde en évolution; 5) bâtir un effectif en vue de répondre aux besoins du Canada; 6) élaborer une stratégie nationale relative aux ressources et au climat.

Les membres du Conseil canadien des affaires, qui emploient plus de 1,7 million de Canadiens, reconnaissent qu’ils ont eux-mêmes le devoir d’aider les Canadiens. Par conséquent, nous nous engageons à mettre en place d’autres mesures afin d’offrir un plus grand nombre de possibilités à tous les Canadiens. « La tâche de bâtir l’économie dont nous avons besoin pour assurer un meilleur avenir à tous les Canadiens n’incombe pas qu’au gouvernement. Le milieu des affaires doit également faire sa part », a déclaré M. Hyder dans son allocution.

Les membres du Conseil canadien des affaires sont prêts à accroître les possibilités pour les Canadiens dans les six secteurs suivants :

  • Améliorer la participation des peuples autochtones à la population active
  • Mettre en œuvre des mesures stratégiques spécifiques pour assurer une plus grande diversité et inclusion en milieu de travail
  • Favoriser l’adoption, par des entreprises de toutes tailles, de stratégies éprouvées dans le domaine de la santé mentale
  • Investir dans l’apprentissage et le perfectionnement des employés
  • Offrir aux jeunes Canadiens un plus grand nombre de possibilités de carrière
  • Appuyer la prochaine génération d’innovateurs et d’entrepreneurs canadiens

Pour télécharger une copie du document Un meilleur avenir pour les Canadiens : Rapport et recommandations du Groupe de travail sur l’avenir économique du Canada, visitez www.toutpourlecanada.ca

 

Citations des coprésidents du Groupe de travail  

« Le principal enjeu au Canada est l’absence d’un sentiment d’urgence. Ce n’est pas juste la faute du gouvernement. Une bonne part de responsabilité revient également aux entreprises. »

– Nicole Verkindt, fondatrice et chef de la direction, OMX

 

« Le Canada possède énormément de potentiel non exploité, mais de vastes secteurs de notre économie sont en difficulté en raison de retards et d’incertitudes sur le plan de la réglementation. Nous devons nous assurer que le débat public et les décisions en matière de réglementation tiennent compte des intérêts de toutes les régions de notre pays. »

– Louis Vachon, président et chef de la direction, Banque Nationale du Canada

 

« Lorsque vous regardez ce qui se passe dans le monde, le thème du changement est puissant et nous devrions nous poser la question suivante : devrait-on faire davantage afin que le Canada demeure un lieu de prédilection pour faire des affaires? Parce que l’investissement crée des emplois, il paie pour les services sociaux dont nous pouvons à juste titre être fiers et il améliore notre qualité de vie à tous. »

– Chuck Magro, président et chef de la direction, Nutrien Ltd.

 

À propos du Conseil canadien des affaires

Fondé en 1976, le Conseil canadien des affaires est un organisme sans but lucratif et non partisan représentant des dirigeants d’entreprises de tous les secteurs et régions du Canada. Les entreprises membres du Conseil emploient quelque 1,7 million de Canadiens et de Canadiennes, versent la plus grande part des impôts fédéraux sur les sociétés et sont les plus grands contributeurs à l’échelon de l’exportation du Canada, du mécénat d’entreprise et des investissements du secteur privé en matière de recherche et de développement. Au moyen de partenariats dans la chaîne d’approvisionnement, de contrats de service et de programmes de mentorat, les membres du Conseil soutiennent des centaines de milliers de petites entreprises et d’entrepreneurs dans les collectivités de toutes tailles, partout au Canada. Suivez-nous sur LinkedIn ou Twitter et abonnez-vous à notre série de baladodiffusions qui vient d’être lancée : Speaking of Business.

Archives des nouvelles

Inscrivez-vous à notre liste d’envoi pour recevoir des annonces importantes du Conseil canadien des affaires